Mairie de Luisant
Mairie de Luisant

Chaque année dans notre département, ce sont environ 650 chiens et chats errants qui sont conduits à la fourrière ou qui sont confiés par les services de la justice. La "fourrière départementale eurélienne" a toutes les capacités pour mener à bien cette mission pour le compte de la commune.

Convention avec la fourrière départementale Eurélienne

Le 6 décembre, la commune et la fourrière départementale eurélienne ont signé une convention pour mener à bien la capture et le transport des animaux errants, divagants et/ou dangereux et l'hébergement de ces animaux selon les dispositions légales.

La convention, signée pour une durée d'un an du 1er janvier au 31 décembre 2020, est renouvelable. Le coût pour la commune s'élève à 5 000 euros par an.

Lorsque la fourrière prend en charge un animal, elle met tout en oeuvre pour retrouver ses propriétaires et/ou faire adopter l'animal et lui prodiguer le cas échéant les soins nécessaires chez un vétérinaire partenaire. Très active sur le réseau social Facebook, la fourrière a sauvé 200 animaux cette année (soit en retrouvant une famille, soit en les plaçant chez de nouveaux adoptants).

Une campagne de stérilisation "Chat libre"

Le chat libre est un statut officiel reconnu par la loi du 6 janvier 1999, qui lui donne une protection juridique. Les chats errants sont stérilisés, identifiés puis relâchés là où ils avaient été trouvés et deviennent des chats libres ! La stérilisation stabilise automatiquement la population féline qui continue de jouer son rôle de filtre contre les rats, souris, etc. Elle enraye également le problème des odeurs d'urine et des miaulements des femelles en période de fécondité. Par ailleurs, le chat étant un animal territorial, ceux présents sur un site empêchent tout autre de s'y introduire. Si des chats résident en un lieu, c'est qu'il existe en effet un biotope favorable et les éradiquer entraîne leur remplacement spontané et immédiat par d'autres.

30 millions d'amis soutient la commune dans la gestion des populations de chats errants

Lorsque les animaux ne sont pas identifiés c'est à la ville que revient la charge des frais vétérinaires. La commune s'est donc rapproché de la Fondation "30 Millions d'Amis", car en plus de son expertise reconnue et de son savoir-faire en matière de régulation et de gestion des populations de chats libres, la fondation apportera son soutien financier à la ville lors de la campagne de stérilisation "Chat libre". Ainsi, après un recensement des chats errants, une nouvelle campagne de stérilisation sera organisée sur la commune en 2020.

Identifier mon animal, c'est le protéger 

L'identification permet à l'État d'assurer le suivi sanitaire, la sécurité des populations, le respect de l'environnement, la surveillance des pratiques commerciales, des importations et du trafic, grâce à la traçabilité de l'animal.

Si l'identification est obligatoire en France, elle constitue surtout le seul lien officiel entre un animal et son propriétaire. Parce qu'il n'y a qu'un propriétaire pour pouvoir reconnaître son animal parmi d'autres, seule l'identification garantit son identité aux yeux de tous.

Par ailleurs, elle n'est optimale que si les informations liées à l'animal sont actualisées.

Lancé en juin 2019, à l'occasion de la première campagne nationale de sensibilisation à l'identification des carnivores domestiques en France, le site pédagogique www.jidentifiemonanimal.fr réunit l'ensemble des informations à connaître sur l'identification d'un animal et ses enjeux.


Qui contacter si vous trouvez un animal errant sur la commune ?

  • En semaine, la Police municipale au 02.37.91.02.93 ou la mairie au 02.37.88.00.70.
  • Le week-end, l'élu d'astreinte : 06.46.61.14.83.

Pour récupérer votre animal, vous devez prendre rendez-vous avec la fourrière.

  • Ouverture du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 13h00 à 17h00.
  • Permanence téléphonique le samedi.
  • Mondonville, 28300 Amilly - 02.37.36.02.04.